ʺEn 2019, les ventes de meubles progressent de 4,1% en valeur et le marché franchit la barre des 13 milliards d’euros de mobilier domestique vendu pour se stabiliser à 13,4 milliards d’euros TTC soit 11,3 milliards d’euros HT.

Toutes les familles de produits et tous les circuits sortent gagnants de l’exercice qui vient de se terminer. La croissance est au rendez-vous dans tous les segments mais ce sont la cuisine et les spécialistes cuisine (intégrés cette année au marché), qui enregistrent les meilleures performances.”

ʺAlors que le monde connait une crise environnementale sans précédent, et que la dimension d’urgence écologique s’inscrit profondément dans les comportements des consommateurs, c’est l’ensemble de la filière qui annonce prendre ces sujets à bras-le-corps.

Cette prise de conscience environnementale s’exprime chez l’ensemble des acteurs de la filière, des producteurs, aux consommateurs finaux, en passant par les distributeurs et les fournisseurs.

Anticipant à la fois les contraintes financières et normatives décidées par les pouvoirs publics, mais surtout les attentes grandissantes des consommateurs en matière environnementale et de développement durable, fabricants et distributeurs d’ameublement se sont activement impliqués au travers de multiples initiatives, tant à l’échelle collective qu’individuelle. ʺ

Sources :
1) Communiqué FNAEM « Résultats 2019 et grandes tendances 2020 du marché de l’ameublement »,
2) Communiqué FNAEM « Un engagement environnemental concret et croissant ».