2ème rapports de la série Nouvelle économie de la nature du Forum économique mondial.

« Il n’y a pas d’avenir pour les affaires ʺcomme avantʺ – nous atteignons des points de basculement irréversibles pour la nature et le climat, et plus de la moitié du PIB mondial est potentiellement menacée par la perte de la nature. »

« La lutte contre le changement climatique est essentielle mais pas suffisante pour faire face à la crise de la nature ; une transformation fondamentale est nécessaire dans 3 systèmes socio-économiques : la nourriture, l’utilisation des terres et des océans ; l’infrastructure et l’environnement bâti ; l’énergie et les industries extractives. »

« 80% des espèces menacées et quasi menacées sont mises en danger par ces 3 systèmes, qui sont responsables des pressions commerciales les plus importantes sur la biodiversité. »

➡️ Découvrir dans le document les différentes menaces et les orientations pour une transition vers une ʺéconomie positive de la natureʺ.

Source : rapport “New Nature Economy Report II : The Future of Nature and Business”.